Biographie Molle

Issu d’une très longue et prestigieuse lignée d’administrateurs coloniaux – son aïeul triompha de plusieurs insurrections au Tonkin et reçut les félicitations de Brière de l’Isle – Octave Mol naît le 16 octobre 1976 à Meaux (riante bourgade dont les gentilés sont les meldois). Tout petit, au contact de son beau-père Michel Sardou, il baigne dans une ambiance de foisonnement culturel. Il s’ouvre au monde et laisse entrevoir des potentialités artistiques extraordinaires, notamment en matière d’expression corporelle.

Sa scolarité est paisible. Elève très populaire, il se lie d’amitié avec Erwann Penchèvre et Ghislaine Gibier au cours d’une classe verte. Il obtient le bac en 1994 (filière Branleurs), puis s’oriente vers un cursus en psychologie qu’il ne pourra finalement achever, faute de moyens. A la station République, il interprète El Condor pasa à la flûte de pan pour financer l’achat du DSM-IV, et se présente au casting de la Star Academy. Son homo-érotisme dégingandé éblouit Nikos Aliagas, qui lui propose sitôt l’émission terminée de lui faire découvrir le plaisir sensuel.

Fin 2001, il se rend en Inde. En procédant aux ablutions rituelles dans le Gange, il attrape la teigne et doit sacrifier sa soyeuse chevelure bouclée. En 2002, il est embauché à l’Argus de la Presse. où il connaît l’Illumination en classant des articles de journaux. La bonté pure qui émane désormais de lui profite à ses contemporains. Pour preuve, en 2003, il vend son ordinateur à moitié prix à un ami.

Au printemps 2004, il sauve la vie de Sepp Blatter, président de la FIFA. Par sa seule force mentale, il dévie la trajectoire d’un véhicule fou lancé à pleine vitesse sur le Parrain du football mondial. Quelques semaines plus tard, au cours de la Fête de l’escargot à Saverne (Alsace), il entre en contact télépathique avec Claude François, qui prend possession de son enveloppe pour interpréter « Magnolias for ever ». Sa puissance vocale fait rosir la chevelure d’une spectatrice du premier rang.

L’été suivant, il traverse la Corse à moto sans dépenser une goutte d’essence, parcourant 400 km avec un seul litre de son sang dans le réservoir. Il se murmure qu’il est à l’origine, par son action médiatrice, de la trève des attentats dans l’Ile de Beauté depuis lors. Dans la foulée, il réalise son premier film pornographique (adapté librement du livre d’Eckhart Tolle, Le Pouvoir du moment présent, éditions Ariane)

En 2006, il déploie son imposante carcasse au bord de la piscine de Ropongi, où il exerce les fonctions de maître-nageur. Maintes fois il sauve de la noyade d’imprudents baigneurs, et gagne la gratitude éternelle du peuple nippon. Quelques mois plus tard, il part en méditation dans l’Himalaya. S’infligeant de sévères pénitences, il traverse pied nu les montagnes, se nourrissant de racines et de hérissons morts. Il finit par regagner l’Europe, où, tel Cupidon, il préside aux destinées des amoureux balbutiants en tant que modérateur sur meetic.fr. L’année suivante, il est pressenti pour obtenir le Prix Nobel de la Paix, finalement décerné à Barack Obama.

On perd sa trace en 2010, quelque part en Extrême-Orient, sur une île méconnue (et néanmoins couverte par le wi-fi) où il vivrait en symbiose avec la nature et les moeurs relâchées des autochtones.

Cet article, publié dans Biographie Molle, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s